Fables-express 4ème partie

fables-2.jpg

LAMARTINE

Assis sur cette pierre auprès du bord du Lac,
Dont il imagina son saisissant poème,
Lamartine jeta oblation de son sac
Au fond de l'onde étale et fit un voeux suprême...

Hélas, à son retour, pris d'une faim subite,
Devant viennoiserie fut tenté de croissants ;
Mais ses derniers deniers, offerts à la va-vite,
Manquèrent à l'appel de ses désirs pressants.

Moralité :

Lac...Oh! mes dix francs seize....
(La Comédie Française.)

barre-andre.png


Frison ROCHE

Frison Roche disait aux jeunes alpinistes
Une phrase élégante élevée en dicton,
Car poète il était, et parmi les puristes,
Qui ne se souviendra de son slogan béton.

Moralité
Qu'importe le flocon pourvu qu'on ait l'Everest.


barre-andre.png



NICOLAS

Ce brave Nicolas à la santé fragile ;
Téméraire, un peu fou, il prend souvent un bain
En plein mois de décembre en une eau indocile :
Ressort transi de froid, cherchant chaleur en vain.

Il se frotte le corps très énergiquement,
Souvent claque des dents, frissonne en tous ses membres ;


S'abrite au chêne vert, s'habille promptement :
A l'encontre du froid ne peut pas se défendre.

Moralité :

Le transi se tord quoique chêne y fit.

barre-andre.png


LE VIN

La France est réputée pour ses vins, sans rivale ;
Depuis la nuit des temps sont crédit n'a décrû.
La Suisse a son gruyère : une histoire ancestrale.

Moralité française: Ah, le bon trou du cru. Moralité suisse: Gruyère aux trous de Bâle !


barre-andre.png



JULIE

Julie, la jeune enfant, en cette nuit de fête,
Observait le curé et pensait à Noël,
Car tous près de l'église au sapin la fillette
Voyait déjà demain en ce jour solennel.

Quand on l'interrogea : quelle est la différence
Entre le bon curé et l'arbre en faction,
Candide Julie dit, et en toute innocence :
- Tous deux ont les boules en décoration".


barre-andre.png


ÉPIDÉMIE

Nouvelle épidémie déclarée sur la France ;
On lui donne pour nom "Peste du boulanger" ;
Elle sévit le soir, toujours de préférence,
Chez les individus sans trop les ménager.

Assaillant les hommes de plus de quarante ans,
Souvent se manifeste, et par cause inconnue,
Sous signe précurseur en les ennuis suivants :
Quand brioche grossit, baguette diminue.


barre-andre.png

LA BOSSE

Ce brave Jean-Louis possédait une tare,
Il était né bossu et, comme chacun sait,
Tout le monde tâtait cette bosse bizarre
Espérant en la chance avoir ainsi accès.

L'homme, assez curieux, sortant par gros crachin
; Orage et désespoir où son esprit se noie.
Il expliquait son geste en disant à dessein :
" J'espère bien qu'un jour l'orage...me "foudroie !"

barre-andre.png


LES BONNES SOEURS

Comment les bonnes sœurs font pour se reproduire ?
Telle est la question...qu'on se pose souvent ;
La réponse, pourtant, est facile à déduire :
Si l'on sait que cela ne se fait qu'en "couvent".

barre-andre.png


ZIDANE Zinédine.

C'est juste avant l'Euro quand la Presse interpelle
Zinédine Zidane en un court entretien :
"Vous jouez au Real pour raison matérielle ?
- "Non! J'ai choisi le REAL parce que je le vaux bien ! "

barre-andre.png


SIEUR ET MADAME

Sieur Exponentiel, Madame Logarithme
Se rencontrent au pub du centre Londonien ;
Ils boivent une bière et jouent un peu la frime ;
Cela est naturel et ne nous choque en rien.
Qui paiera l'addition, car c'est là l'essentiel ?
Et bien réfléchissez : c'est Exponentiel.

Moralité :

Exponentiel parce que Logarithme "népérien".


barre-andre.png



JOUVE

Jouve était amoureux et allait voir sa belle
Chaque soir en vélo qu'il pleuve ou par beau temps,
Sans se douter, benêt, que cette demoiselle
Volage, et à coeur joie, se donnait entre-temps.

Moralité :

Jouve en sot : Jouve en selle.

barre-andre.png


AUCHAN.

Auchan brade les prix et a pignon sur rue ;
Tout comme Carrefour, Leclerc ou Casino ;
A Paris, comme ailleurs, tout le monde s'y rue :
Mais en la capitale il affiche un panneau :

AUCHAN : PIGNON DE PARIS.


barre-andre.png



EN BELGIQUE

Fort surpris lors d'un de mes séjours en Belgique
J'ai remarqué que nos voisins, autour du cou,
Portaient en pendentif, contre toute logique,
Des suppositoires en guise de bijou.
Auprès de l'un d'eux je posais la question :
- "D'où vous vient cette idée, est-ce une idée Flamande?"
Pressentant la réponse en mon intuition.
Je ne fus point déçu par la prompte réponse
Quand, très sereinement, le Belge, doctoral,
Me dit : "Nous faisons tous cela quand le toubib annonce
Qu'il faut suspendre tout traitement médical.


barre-andre.png



VIE DIFFICILE

Il menait une vie réputée difficile,
Fidèle à l'attribut du travail accompli ;
Son plaisir, le week-end : rester à domicile
Et en fin gourmet manger épicé au lit.

barre-andre.png


LE JOINT...

Comme tant de jeunes, au sortir de l'école,
Et afin d'imiter quelques uns des copains,
Aubin plongea, un jour, et ce ne fut pas drôle,
Dans le cercle du "hasch" et eut bien des pépins.

Fuma son premier joint un six mai au matin,
Pour mégoter, en juin, ses cinq pétards par jour...
Il devint vite accro, et cela est certain,
Garda cette devise en son esprit toujours :
On s'y met au cinq joints

barre-andre.png


MOLIÈRE

Choyé par sa Muse et son inspiration,
Jean-Baptiste Molière écrivait pour ses stances
Dans la forme du lai, mais avec option
De changer quelques lois aux nettes exigences.

Moralité :

Qu'à fait au lai Molière?

barre-andre.png


LES SOLDES.

Devant la pénurie des ecclésiastiques
Le Vatican consent politique au rabais;
Dans les Communautés austères monastiques
C'est souvent la période du dernier abbé

barre-andre.png


LE MARCHANDAGE.

A l'arrivée au port, au moment de l'escale,
Touristes et marins aimant à marchander,
Les vendeurs ambulants, contre toute morale,
Devant les douaniers loin de réprimander,
Se livrent aux achats, heureux de telle manne;

Moralité :

La Marine marchande : polie se dédouane.


barre-andre.png



L'AMI SYLVESTRE.

Quand Sylvestre peignait près de Sainte Victoire,
Allergique aux cyprès, il croquait d'assez loin
Des haies où le pollen, dans son flux migratoire,
Lui causait, au printemps, certain rhume des foins.

Moralité :

Il les hait de si près, mais il les peint Sylvestre.


barre-andre.png



JEAN ET ADÈLE.

Jean avait un penchant pour la charmante Adèle;
Au village chacun le connaissait balourd,
Et quand la belle enfant disparut, car rebelle,
Tout le monde lança ce fameux calembour :
Jean, bon, crut que fut morte Adèle.


Elle était bien naïve - et aussi séduisante -
Une fille facile...et sa déconvenue
Fut de tomber enceinte. Aussi on la plaisante
En parlant du bébé : né de "paire inconnue".


Dieu que les temps sont durs et que les prix sont raides...
Et comme tout augmente, ou est la solution ?
Sinon dans les discounts pour régir sa gestion :
La chance est aux Lidl, aux enseignes qui ED (aident)

barre-andre.png


BEN LADEN

Ben Laden au comptoir s'impatiente et fait signe
Au Barman qui sitôt en parfait gentleman,
Accourt près du grand cheikh fidèle à la consigne,
Qui commande d'emblée un...cocktail "Manhattan".

barre-andre.png


LE POÈTE

C'est un vieux poète en crise de démence,
Se croyant immortel à l'oeuvre du sonnet;
Un jury complaisant innova récompense
Et lui attribua le "Grand Prix du Sonné."


barre-andre.png



LE DENTISTE

Depuis quelques années, à mon grand détriment,
J'ai rendez-vous fréquent, que cela m'en déplaise,
Chez mon accort Dentiste et dont le dévouement
Est tel, quand je m'en vais, qu'il dit "Dieu vous prothèse!"


barre-andre.png



RÉPONSE DU DENTISTE

Votre esprit fertile m'amuse, cher client ;
Composer ces vers humoristiques c'est chic ;
Et en échange de bien surveiller vos dents
Il me faudra, d'abord, extraire votre fric.

MICHEL (Londres)

barre-andre.png


L'ÉVEREST

Frison Roche disait aux jeunes alpinistes
Une phrase élégante élevée en dicton,
Car poète il était, et parmi les puristes,
Qui ne se souviendra de son slogan béton.
Qu'importe le flocon pourvu qu'on ait l'Everest.


barre-andre.png



bouton-retour-1.jpg

Date de dernière mise à jour : 2012-06-25 17:32:41

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×