Fables-express 5ème partie

fables.gif

 

LA POLITIQUE

Au cours d'un grand repas qui resta mémorable,
Messieurs Giscard d'Estaing et François Mitterrand
Réunis ce soir là à une même table,
Dînèrent ensemble dans un chic restaurant.

Un petit incident perturba le repas,
Quand "Dieu", en son potage, y trouva une mouche.
Grand Seigneur, souriant, l'ingéra en tout cas...
Et Giscard l'imita, en reprit une louche.

Moralité :

Mitterrand l'avale et rit. Giscard l'imite et rend!

 

barre-andre.png
LA REINE

Fille de Louis XII et d'Anne de Bretagne
Elle épousa François 1èr, douce et charnelle,
Fringante et adonnée à la vie de cocagne...
En son miroir : Reine Claude se mira, belle!

 

barre-andre.png


LA TRUITE

Je rêve de pêcher en ce petit cours d'eau
Des truites saumonées, le soir au clair de lune;
Mais, hélas, l'hameçon dont le beau vermisseau
Est un appât parfait ne me fait pas fortune.

Moralité :

Mes illusions sont des ...truites!

 

barre-andre.png



Jules RENARD

Jules Renard, auteur de récits réalistes,
Etait un littéraire au sens propre du mot;
Académicien, avisé satiriste
Il tâta au poème et fut poétereau.

Imita Mallarmé, qu'il trouvait admirable,
Mais abandonna tôt la poursuite des vers,
Plus doué, c'était sûr, au roman honorable,
Qu'au sonnet raffiné comme un Cassou expert.
Ce qui fit dire à ce dernier :
- "La plume de Renard aux vers est mal armée, tandis que celle de Jean Cassou l'est!"

 

barre-andre.png


EINSTEIN

Le grand Albert Einstein, en fin théoricien,
Posa la question devant tout une élite
De savants réunis. "Comment un physicien,
Messieurs, peut définir géométrie induite
A la femme, mathématiquement parlant?"
Un silence éloquent, l'incita à leur dire :
- "Mes amis, la logique a beaucoup de talent,
Et l'exemple suivant ne peut me contredire:
C'est tout simple pourtant, évidents sont les signes;
Je vous livre cela, fort imagé en somme :
La femme est un "accord" de courbes et de lignes
Où se dresse, trivial, verticale de l'homme!".

 

barre-andre.png


LA BONNE SOEUR

Savez-vous, chers amis, quelle est la différence
Entre une jeune et une vieille bonne soeur?
La première est folle de messe et l'allégeance,
La seconde : molle de fesses ô quelle horreur!

Dans le lac d'Annecy cohabitent des cygnes:
Cygnes blancs, cygnes noirs, et de nombreux canards;
Cette proximité est prémices de signes
Où les prises de bec n'ont rien de si mignard.

Moralité :

Au langage des "cygnes" un "conflit" de canards

 

barre-andre.png


Salavador DALI

Graveur, peintre, écrivain fut Salvador Dali.
Grand aficianado de la tauromachie;
Si bien que dans l' arène un public très poli,
Quand le Maître arrivait saluait le Messie.

Moralité :

Voiçi le Roi de l'arène!

 

barre-andre.png


PLANTE...GRÂCE

Grâce, la belle enfant, avait pour passion
L'amour des cactacées;
Elle y passait du temps... Serge eut l'impression
D'être bien délaissé : ardeurs outrepassées.

Moralité :

Serge plante Grâce!

 

barre-andre.png
LE SAVON.

Le savon de Marseille, honorable Institut,
A encore de beaux jours avec les savonnettes,
Car c’est un bon produit, on en sait la vertu ;
Quant à leurs qualités : Clients les savent honnêtes ! »
(Les savonnettes)

 

barre-andre.png


Le nouveau né.

BÉBÉ ESQUIMAU...

Dieu qu’il était joli ce bébé esquimau !
Et ces deux chers parents ont de suite annoncé
Devant tous les Inuits ce bien superbe mot :
« Il est charmant notre « petit corps né glacé ».
(Petit cornet glacé)

 

barre-andre.png


Le COMTE EST BON.

En généreux mécène et en Comte galant,
Cet homme de noblesse à la Banque légua
Une coquette somme, et le banquier argua :
Devant ses employés, et tout en roucoulant :
-"Merci monsieur le Comte : ô que le compte est bon !"

 

barre-andre.png

 

Lit..vide.

Le mari s'en doutait, mais il avait espoir
Que sa femme infidèle, un jour, à l'acte passe.
Rentrant "bourré" chez lui, ainsi que chaque soir,
Découvrit le lit vide, et, dans ce face à face...
Il le devint aussi !

 

barre-andre.png


FOSSE NOUVELLE

- "Hélas, mon cher ami, j'ai bien triste nouvelle,
Je dois vous annoncer la mort de Séraphin;
Il aimait tant la vie, l'humour à grande échelle
Que j'ai imaginé sur sa plaque, à l'or fin,
Graver cette épitaphe :
Nos regrets éternels à ta "fosse nouvelle".

 

barre-andre.png


JAMAIS DEUX, PAR DIEU !

Guillaume Depardieu fut la triste victime
D'une des maladies nommée "nocosomiale";
Subit l'amputation; et depuis lors déprime...
Sa grande peur, toujours la spirale infernale.
Une jambe c'est dur, surtout pas deux par Dieu !

 

barre-andre.png


LES PRÉNOMS (2005)

La côte des prénoms cette année a tendance
Aux Léa, Tom, Enzo, et j'ai pour favori :
Tom, qui me plait bien, et dont la providence
Me fera dire alors : "J'ai vu Tom et j'ai ri."

 

barre-andre.png


LE PIN

Qu'il était beau ce pin dressé au carrefour
De quatre rues piétonnes, au centre de Marseille;
Mais on le sait, chez nous, le civisme est balourd :
On fait pisser son chien, et l'étron s'émerveille.

Sur les trottoirs souillés aux senteurs de l'urine,
Notre malheureux pin devint "vase de nuit"...
En ce triste constat, le plus qui me chagrine,
C'est qu'il mourut un jour, lui qui nous a séduit !

Moralité :

LE PIN DES...PISSES !

 

barre-andre.png


OUVRIR...M'APPORTE.

Cette brave mémé qui ouvre grand sa porte,
Fidèle à un passé, trop confiante aux gens,
Offre hospitalité, bonté évidemment,
Et quand on l'interroge dit : "Ouvrir m'apporte" !

 

barre-andre.png
LE GRAND ROI.

On l'appelait Grand Roi chez tous les auteurs Grecs :
C'était le Roi de Perse, au colossal empire;
Dans le sud de l'Iran il connut des échecs,
Et quitta sa patrie pour un lieu encore pire.

Moralité :

C'est là ou le Roi "Perse habite".
(Une pensée à Victor Hugo).

 

barre-andre.png

 

Duel

LE JARDIN POTAGER

Au jardin potager éclate une bagarre
Entre une fat carotte et un vil petit pois;
La lutte fut féroce - et pour le moins barbare -
De ce cruel duel tous les coups firent poids.

Moralité :

Un bon duel ! (Bonduel)

 

barre-andre.png


MA...QUERELLE.

Mon ami, j'ai hélas une triste nouvelle,
J'ai appris ce matin ce que ma femme à fait;
C'est la guerre entre nous pour ce triste méfait ...
Ah ! je ne t'ai point dit "quelle était ma querelle !"

 

barre-andre.png


INFIRMITÉ ?

De quelque infirmité surdité est profonde !
On tenta bien, pourtant, à l'ami concerné,
De lui faire comprendre, et pour qu'il y abonde,
Que cela se soignait : mais il était borné !

Si ceci se conçoit à qui ne "veut" entendre,
Le sourd n'était muet, hélas tant pis pour nous :
Il laissa sous-entendre, et pour mieux nous surprendre,
Qu'une oreille affaiblie n'atteignait son bagou.

Il nous soûlait : débit gratuit !
Et le savait, en vieux marlou;
S'il était sourd : tant mieux pour lui...
Mais pas muet : grand mal pour nous !

 

barre-andre.png


Racine

la COMÉDIENNE

Cette comédienne est un vrai laideron...
Heureusement ses vers, sur scène, l'aideront;
Et jouant Bajazet prit donc ...racine là;
Mieux vaut la voir de loin, l'âge enracine, holà !

 

barre-andre.png


AU MARCHÉ DU POISSON...

Au marché du poisson, à Nice, ce matin,
Ni sole, ni turbot, rien que de la rascasse ;
Les Halles démunies n'ont que menu fretin ;
Un client dépité, confie d'un air cocasse :
Aujourd'hui en région : "halles peu maritimes."

 

barre-andre.png


l'Écolo

LE FERMIER

Dans sa région du Doubs le fermier écolo
Travaille son terrain avec des bœufs superbes ;
Tout près de BESANCON : il est un vrai "prolo".
Si bien que près des lieux prit naissance un proverbe :
Quand Paul y va les "bœufs en sont".

 

barre-andre.png


GRANDE GUEULE

Paul garde ses vaches, en alpage l'été,
Tout près d'ABONDANCE, en la Haute-Savoie,
Et, pour les rassembler, crie comme un révolté…
Mon Dieu, diront certains, "qu'elle est haute sa voix !"

© Echos Poétiques - Laugier André. 2005

 

barre-andre.png

 

bouton-retour-1.jpg

Date de dernière mise à jour : 2017-11-22 20:55:41

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×